La Société des égaux

La Société des égaux, Pierre Rosanvallon, Les livres du nouveau monde, septembre 2011 – 432 pages – 22.5 €
Pierre Rosanvallon est professeur au Collège de France. Il est aussi le fondateur de La République des Idées. Après La Contre-démocratie (Seuil, 2006 ; Points, 2008) et La Légitimité démocratique (Seuil, 2008 ; Points, 2010), La Société des égaux constitue le troisième volet de son enquête sur les mutations contemporaines de la démocratie.
Depuis les années 1980, les plus riches n’ont cessé d’accroître leur part des revenus
et des patrimoines, inversant la précédente tendance séculaire à la réduction
des écarts de richesse. Les facteurs économiques et sociaux qui ont engendré cette situation sont connus. Mais la panne de l’idée d’égalité a conduit insidieusement à délégitimer l’impôt et les actions de redistribution. Du même coup, la dénonciation d’inégalités ressenties comme inacceptables voisine avec une forme de résignation et un sentiment d’impuissance. L’ouvrage contribue à refonder l’idée d’égalité pour sortir
des impasses du temps présent. Il retrace d’abord l’histoire des deux siècles de
débats et de luttes sur le sujet et apporte un éclairage inédit sur la situation actuelle.
Il élabore ensuite une philosophie de l’égalité comme relation sociale qui
permet d’aller au-delà des théories de la justice qui ont dominé la réflexion
contemporaine. Il montre que la reconstruction d’une société fondée sur les
principes de singularité, de réciprocité et de « communalité » est la condition
d’une solidarité plus active.

 

Le goût de courir, Antoine de Gaudemar,

Le goût de courir, Antoine de Gaudemar, septembre 2011, Mercure de France, 133 page, 5 euros
Antoine de Gaudemar a été journaliste à Libération, chef du service « livres »,
puis du service « culture » et directeur de la rédaction d’octobre 2002 à décembre
2006. En 2007, il a co-écrit plusieurs documentaires télévisés pour Un siècle
d’écrivains (sur Patrick Modiano et Drieu La Rochelle) et Empreintes (sur Jean-
Marie Le Clézio). C’est aussi un cinéphile, réalisateur d’Il était une fois… Le Mépris
et de Il était une fois… La Dolce Vita
Dans ce petit livre plein d’intérêt, il propose un florilège de textes d’auteurs, célèbres
ou non, qui abordent la course sous différentes angles, historique, sportif,
culturel, littéraire, depuis l’Antiquité) jusqu’à nos jours. Le livre au format modeste
s’inscrit dans la jolie collection « le Petit Mercure », délicieusement éclectique
par ses titres et ses auteurs.

Don Qui Foot, Dictionnaire rock, historique et politique du football

Don Qui Foot, Dictionnaire rock, historique et politique du football, Hubert Artus,
Editions Don Quichotte, mai 2011, 496 pages – 19,90 euros
Pour le journaliste Hubert Artus, le football est, avec la littérature, sa passion.
Son dictionnaire, de A comme Ajax à Z comme Zidane, en passant par Ouvrier ou
Palestine, offre en trois cents entrées un panorama socio-historique tantôt érudit,
tantôt léger qui évoque héros modestes et ou stars, anecdotes ou moments clés
liés à l’évolution du sport . L’ouvrage, dont la préface est signée du rappeur Abd Al
Malik, réjouira tous les aficionados du ballon rond. Il instruira et intéressera les
autres.