Danse contemporaine à tout âge

Dans le cadre de la biennale de la danse a lieu  jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 septembre 2012, à Lyon-Villeurbanne, le spectacle de Thierry Thieû Niang et Jean-Pierre Moulères : …. du printemps dansé par  une  troupe de 25 danseurs amateurs âgés. Le spectacle est une variation sur la  musique du Sacre du Printemps de Srtavinsky. Le spectacle s’ouvre sur un espace scénique sombre et silencieux sur lequel prennent place  plusieurs  danseurs qui restent dans l’ombre.  Patrice Chéreau, seul en lumière, dit alors un monologue narratif composé d’extraits des Cahiers de Nijinski. Un moment de théâtre. Puis la musique arrivent et les danseurs occupent progressivement  un espace qui s’éclaire. L’un deux en délimite le cercle par une course régulière qui ne cessera qu’à la fin du spectacle, comme une métaphore du temps. A l’intérieur de ce cercle, danseurs et danseuses s’animeront progressivement se croisant, composant des groupes, allégeant progressivement leur tenue sombre, rendant plus visible leurs corps, tous différents et tous marqués par l’âge dans une authenticité désarmante. Déplacements, courses, élans,  accélérations alternent avec  une belle  énergie. Les  sourires épanouis des danseurs à la fin du spectacle sont beaux à voir. Une invitation à  être soi-même et à entrer sans fard ni réticence dans le  mouvement de la vie. Ce 28 septembre, elle a  déclenché les applaudissements nourris des  spectateurs.

Le spectacle sera donné le 9 octobre à Cavaillon

Extraits du spectacle donné en juin à Paris.

Thierry Thieû Niang s’est souvenu du travail de Pina Baush. Le bulletin Le Corps enchaîné s’était  fait l’écho du remarquable travail que la chorégraphe avait conduit en proposant à  des adolescents non danseurs sa pièce Kontakthof . Ce travail a donné lieu à un documentaire qui existe en DVD.  On peut  prendre connaissance de ce travail et entendre Pina Baush :   « Les rêves dansants« .  Elle avait auparavant  fait danser Kontakthof à des seniors.

 

UNSS : 100 propositions pour le sport scolaire

Au programme de l’Assemblée générale de l’UNSS du 27 septembre, la validation  du plan quadriennal du sport scolaire.  Après la semonce du référé de la Cour des Comptes et la réponse de Vincent Peillon, cette Assemblée prend un relief particulier.

Dans une interview donnée  au Café pédagogique qui  propose  également un compte rendu de l’AG, Laurent Pétrynka soulignait que « Le travail  ne se limite pas à avoir plus de licenciés, mais à contribuer chaque jour, à un enseignement de qualité, à renforcer le lien social et participer pleinement au développement du bien-être et de la santé des élèves ».

Les 100 propositions devraient être mises en ligne sans tarder sur le site de l’UNSS.

Recrutement 2012

Recrutement des enseignants

Cette année encore, dans plusieurs disciplines,  les admis aux Capes n’ont pas été assez nombreux  pour pourvoir la totalité des postes offerts aux concours. Ce sont  706 postes d’enseignants du second degré, soit 15% qui ont été pourvus  en puisant dans la  liste des  admissibles à l’agrégation.
En revanche, en EPS, le nombre d’admissibles au Capeps était suffisant, non seulement pour pourvoir les postes offerts, mais encore pour créer  une liste complémentaire équivalente aux 60 postes supplémentaires ouverts à la rentrée.

Capeps externe

Postes

Inscrits

Présents

Admissibles

Admis

Admis/Présents

600

1768

1240

984

600

43,39%

Capeps interne

Postes

Inscrits

Présents

Admissibles

Admis

Admis/Présents

60

1267

763

132

60

7,80%

Agrégation EPS externe

Postes

Inscrits

Présents

Admissibles

Admis

Admis/Présents

25

797

264

57

25

9,47%

Agrégation interne EPS

Postes

Inscrits

Présents

Admissibles

Admis

Admis/Présents

100

1684

1057

225

100

9,46%

 

 

Capeps et agrégation internes

Les inscriptions à l’agrégation interne d’EPS et au Capeps interne pour le concours 2013 se font par internet  jusqu’au  au 25 octobre avant 17h, heure de Paris.

NB : Les inscriptions aux concours externes  sont closes depuis le jeudi 19 juillet 2012,  Il n’est plus possible de s’inscrire à ces concours pour la session 2013 dont les épreuves,  2 dissertations,  auront lieu lundi 26 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures ( dissertation sur les fondements sociohistoriques et épistémologiques de l’éducation physique) et  mardi 27 novembre 2012 de 9 heures à 14 heures (dissertation ou étude de cas sur l’enseignement de l’éducation physique et sportive). Lire la suite

Direction Générale des Ressources Humaines

Catherine Gaudy administratrice à l’Insee, adjointe du directeur général pour la recherche et l’innovation du ministère de l’Enseignement supérieur a été nommée directrice générale des ressources humaines des deux ministères,  Éducation nationale et Enseignement supérieur.

Elle succède à Josette Théophile.

La Direction Générale des Ressources Humaines prépare la politique et la gestion prévisionnelle des recrutements et  les met en œuvre. En relation avec les Directions générales de l’enseignement scolaire  (DGESCO) de l’enseignement supérieur,  de l’insertion professionnelle et  de  la recherche et l’innovation,  elle définit, entre autres, les orientations relatives à la gestion de carrière des personnels. Elle  élabore les projets statutaires et indemnitaires.

Dans le cadre de la concertation sur la refondation de l’École, elle est  directement concernée par le travail du groupe 3 « Des personnels formés reconnus et revalorisés »

 

 

UNSS : un référé sévère de la Cour des comptes

A la suite d’un contrôle exercé par la Cour des Comptes sur l’Union Nationale du Sport Scolaire , son Premier président a adressé au Ministre de l’Éducation nationale des observations sévères publiées le 10 septembre 2012

Didier Migaud pointe:

-une  organisation coûteuse au rôle mal défini  qui mobilise des moyens importants  : (300 Millions d’euros dont  4800 ETP, des subventions des Ministères de l’Éducation nationale et  des Sports) avec un dispositif qui emprunte au cadre associatif mais qui n’en respecte pas les principes, des missions imprécises.

- un forfait de 3 heures qui n’est pas juridiquement étayé, ramené à deux heures par un décret du 31 août 1978, il n’a plus de fondement réglementaire et ne repose que sur une note de service ( 1er décembre 1987)

- une organisation peu évaluée et dont les résultats sont limités : il ne touche que 24% des collégiens ( et seulement 19% des collégiens en RAR) , 14% des élèves de Lycées généraux et technologiques, 13% des élèves de LP. La participation des élèves à la vie associative de l’UNSS demeure faible voire marginale.

Il prône des évolutions, constatant la place insuffisante du sport scolaire dans les projets d’établissement et les projets académiques, et constate qu’une réflexion sur une rénovation du sport scolaire s’impose.

LA REPONSE DU MINISTRE

Elle est  datée du 24 août 2012. Le Ministre estime que la concertation sur la refondation de l’école et la réflexion sur les rythmes scolaires pourraient permettre de mettre en adéquation la réglementation avec les horaires d’enseignement effectivement affectés au sport scolaire.

Tout en reconnaissant que des marges de progrès existent, Il fait valoir qu’il n’est pas établi que le sport scolaire soit plus coûteux que les activités offertes par les fédérations sportives. La où la Cour des Comptes voit des organisations mal définies, il préfère parler de dispositif original. Il énumère les textes récents ( conventions MEN/COS, circulaires, publications …) comme autant de gages d’une volonté d’amélioration du pilotage.

Sur l’évaluation des résultats, le ministre rappelle que les récents rapports des Inspections générales ont mis à jour des dysfonctionnements. La circulaire du 18 août 2010  a réaffirmé l’importance du sport scolaire et préconisé une série de mesures d’accompagnement. Pour lui,  la solution la plus efficace et la plus pertinente pour le sport scolaire est de conserver la formule actuelle tout en prenant des mesures pour améliorer son organisation, son fonctionnement, ses résultats. Il énumère ensuite des aménagements à envisager parmi lesquels la construction d’un projet de développement du sport scolaire construit et évalué, l’inscription d’un volet  » sport scolaire  » dans les projets académiques, des projets d’AS rénovées dans les établissements,  intégrés aux projets des établissements, des inspections multipliées sur les créneaux dévolus au sport scolaire, un soutien  à la direction de l’UNSS dans ses efforts de clarification et de transparence dans la gestion de l’association  et un suivi renforcé du fonctionnement de l’UNSS par la DGESCO.

Pour le Sgen-CFDT, il est certain que des dysfonctionnements existent .Il est tout aussi vrai qu’il existe des  collègues qui s’investissent au-delà de leur forfait  en accompagnant les élèves bien au-delà de leur temps de travail réglementaire et vivent  l’AS comme un lieu de vie où l’on construit des valeurs sociétales chaque mercredi. L’AS  peut être un lieu d’apprentissage et d’expérience concrète d’une vie démocratique. Elle doit être ouverte à des pratiques corporelles variées qui s’adressent à tous les élèves et répondent à leurs différents besoins : activité, motricité, endurance, performance, mais aussi  expression, détente, relaxation, entretien.

 

Danse

Dimanche 9 septembre avait lieu à Lyon le  » Défilé » inaugural  de la   Biennale de la Danse qui se déroulera à Lyon du 13  au 30 septembre 2012. Cette 9ème  édition du défilé est  la première organisée par la nouvelle directrice artistique, Dominique Hervieu.qui a succédé  à Guy Darmet à la tête de la Maison de la danse.

« Entre ciel et terre », était le thème proposé à l’imagination des douze  compagnies de danse inscrites au défilé

Danseurs et danseuses de tous âges, style et conditions se sont succédé dans une joyeuse parade dansée , ponctuée de fanfares et de percussions, annoncées par des patineurs en rollers, relayés par d’authentiques  facteurs et factrices à bicyclette en clin d’œil  au Facteur Cheval. Il y eut des » Iles et des ailes »,des passeurs de rêves »,  un commandant de bord à la démarche chaloupé, suivies de sémillants stewards et d’accortes hôtesses, un oeil sur la montre, mimant les embrassades,  les adieux, le check point avant le décollage. Il furent suivis de voyageurs d’ailleurs,  d’un cirque improbable et d’autres créations éphémères sous un chaud soleil qui faisait briller costumes et maquillages.

Les spectateurs, pressés sur le parcours,  se sont retrouvés place Bellecour pour un spectacle de hip hop à 40 danseurs avant de participer à la  « flashmob » finale.

Celle de 2010  reste  dans les mémoires.

 

Courir et bien-être, Gwaenael Le Coz - Liv’éditions 2012

Viennent les beaux jours et l’envie de se remettre à une activité physique ? Ce guide s’adresse à tous ceux qui ont la volonté de pratiquer la course à pied, mais qui n’ont jamais réussi à persévérer. L’auteur, professeur d’EPS, met en effet à profit ses diverses expériences professionnelles et bénévoles pour proposer un cycle de course à pied court (6 minutes) avec des activités adaptées à tous les niveaux. Dans une langage compréhensible et facile d’accès, y compris pour ceux qui n’auraient jamais pratiqué, il donne des principes simples sur l’activité physique et ses effets. On trouvera  des conseils sur la manière de mener son activité et de s’alimenter qui favoriseront  l’installation d’une pratique saine et durable pour se sentir bien. Des tableaux, des fiches de séance pédagogiques viennent en appui du texte. Le MP3 se substitue au chronomètre grâce à des fichiers-son  téléchargeables sur le site de l’auteur. Une pratique motivante, à partager entre amis ou collègues pour une course  plaisir.

Les Métiers du sport – collection Parcours de l’Onisep (Mars 2012)

Compétition, enseignement, animation, gestion de structures…, ce numéro décline un large éventail de  métiers  et les formations qui y mènent : pôle espoir, Insep, diplômes et brevets, filière Staps. Il donne aussi des cursus spécifiques liés au sport (droit, vente, médecine…) et n’omet pas de dresser un panorama de l’emploi du secteur. En vente 12 € en librairie et sur le site librairie.onisep.fr

 

Cahiers pédagogiques n°497 – Le corps à l’École

La première partie de ce dossier interroge la manière dont les corps vivent l’école : ceux des enseignants, ceux des enseignés.
La deuxième partie traite des apprentissages directement liés à la connaissance du corps et à sa maitrise avec des exemples d’activités dont plusieurs en EPS (une notamment au Danemark) qui montrent différentes voies possibles.
Un article « la voile pour trouver son cap » est en ligne  ainsi qu’une double page sur le handicap.
La dernière partie propose des expériences et réflexions sur le corps perçu comme levier à mobiliser quels que soient les apprentissages avec des activités de motricité pour enrichir le langage en maternelle par exemple. Sur le site on voit comment la danse aide à comprendre la grammaire anglaise.
Dans ces analyses et témoignages, le corps apparait bien comme un vecteur, mais plus encore comme un acteur à part entière des apprentissages.