Champion de hockey et écrivain

Le jeune écrivain François-Henri Désérable, reçu par François Busnel à La Grande librairie sur France 5, le 26 février, pour son roman  Evariste, est aussi joueur de hockey sur glace. Formé au  Gothique d’Amiens, où son père a été lui-même joueur puis entraineur et président, il a été champion de France espoir en 2007 et  vice champion de France de division 2 en 2011 avec le Lyon Hockey Club. Après deux saisons chez les Vipers de Montpellier, il a rejoint en 2014 les Tigres de Boulogne Billancourt au poste de défenseur.

Outre ce roman sur le mathématicien  Evariste Gallois, qui révolutionna l’algèbre avant de mourir en duel à 20 ans, François-Henri Désérable est l’auteur de Tu montreras ma tête au peuple sur les derniers instants de grandes figures de la révolution française comme Danton mais aussi Marie-Antoinette ou André Chenier, par exemple. L’ouvrage, maintenant paru en poche, fut  primé par l’Académie française (Prix Amic : prix de soutien à la création littéraire).

Un parcours prometteur !

Postes à l’UNSS rentrée 2015

Le BO n° du 26 février 2015 publie deux avis concernant des postes à la rentrée 2015.

Le premier signale un poste vacant de Directeur/trice du service régional de l’UNSS dans l’Académie de Reims et un dans l’académie de  Toulouse. .Un poste est susceptible d’être vacant dans l’académie de Clermont-Ferrand et un dans l’Académie de Corse. D’autre part, un poste de Directeur/trice adjoint/e est susceptible d’être vacant à la direction nationale.

Ces postes, à temps plein, sont à pourvoir par voie de détachement. Les formulaires de candidature sont à télécharger sur le site de l’UNSS ou à retirer auprès des services régionaux ou départementaux de l’UNSS. Les dossiers ( CV et pièces justificatives) sont à déposer dans les trois semaines à compter du 26 février au service départemental UNSS du lieu d’exercice, sous couvert du chef d’établissement, double à la Direction nationale 13 rue Saint Lazare 75009 Paris. Voir l’avis ici

Le second avis concerne des postes de Directeur(trice) du service départemental, conseiller(e) technique  auprès de l’IA-Dasen ou auprès du Recteur pour le sport scolaire.(cf art. 5 du nouveau décret sur le sport scolaire)

Lire la suite

« Trop fort ton corps ! »

IMG_2846Signalée par le Café pédagogique, une exposition intitulée  « Trop fort ton corps » est proposée  au Vaisseau de Strasbourg jusqu’au 30 août 2015. Elle s’adresse aux élèves de primaire (cycle 2 et 3) et de collège.

Le Café la présente  (sans  référence aucune à  l’EPS :  trop fort ! …) dans l‘Expresso du 16 février en ces termes :

L’exposition « Trop fort ton corps ! » accompagne les visiteurs dès 7 ans dans un parcours interactif de 23 éléments qui permettent à tout un chacun de tester ses capacités physiques et sensorielles, afin de mieux se connaître. Elle aide chacun à mieux se situer en fonction de son âge, de son sexe ou de son poids. Elle répond d’une manière ludique à toutes les questions que chacun se pose, et permet d’aborder diverses disciplines comme la biologie, les mathématiques, les sciences humaines et la philosophie ! Un carnet de parcours remis à chaque participant, invite à de nombreuses expériences étonnantes parfois déroutantes : à chacun son corps, et à chacun ses résultats ! »

C’est une exposition en anglais, allemand et français qui propose aux enseignants des documents d’accompagnement  pour préparer la visite et la prolonger. On y lit que « cette exposition est intéressante en terme de transversalité et peut être l’occasion d’approfondir ou de réviser des connaissances liées aux programmes scolaires tout particulièrement en matière d’éducation physique, mathématiques et sciences de la vie. » Lire la suite

« Le goal s’appelait Julie »

IMG_2819Dans le cadre de sa campagne « Filles et garçons : cassons les clichés », La ligue de l’enseignement a commandé à la compagnie de théâtre Entrée de jeu, spécialisée dans le théâtre d’intervention, un spectacle de débat théâtral intitulé « Le goal s’appelait Julie ». Il était présenté aux enseignants et éducateurs le 4 janvier à Paris.

A travers deux personnages, Julie et Rémy et  six situations ( Le cadeau d’anniversaire, La responsable du ballon, Un garçon ça ne pleure pas, Le Suoer héros, Au centre de loisirs, La pilote de chasse)  les élèves sont invité-e-s à questionner les idées préconçues sur le rôle des filles et des garçons et remettre en cause les stéréotypes de genre.

Le choix du titre n’est pas innocent : on connaît le sexisme du milieu sportif et du foot en particulier. Le spectacle souligne le rôle d’une éducation corporelle psycho motrice émancipatrice des stéréotypes de genre. L’enseignant d’EPS a un rôle fondamental à jouer, loin de la caricature -  qui sonne pourtant très juste  ;-) – du  maître machiste, épinglé dans le spectacle, trop occupé avec ses footballeurs pour entendre Julie, laissée, à son grand dam sur la touche et qui n’en peut mais…