Omar Zanna : Empathie, corps et apprentissage

Nous étions présents à la conférence débat, organisée par l’académie de Nantes, le 15 juin 2016, autour du thème « Apprentissage – Empathie », Omar Zanna, maître de conférence à l’Université du Maine, est intervenu.

La place du corps dans cette éducation à l’empathie.

Pourquoi aborder cette question?
L’auteur a cherché à comprendre les causes de l’altération du lien social chez des mineurs délinquants. O. Zanna constate que ces jeunes acceptent de payer leur dette, mais expriment une sorte de déni pour le mal qu’ils ont pu faire aux autres. « Lorsque l’on ressent une forte émotions, le monde extérieur a tendance à s’éclipser ». L’auteur parle « d’anesthésie momentanée de l’empathie ».
Il s’est alors engagé dans des pratiques visant à restaurer l’empathie chez les mineurs délinquants en entrant par le corps.
Pour intervenir dans le champ de la prévention, c’est naturellement qu’Omar Zanna s’est tourné vers l’école, pour réfléchir à une éducation à l’empathie.

Définition de l’empathie selon l’auteur.
Disposition acquise à ressentir ce que l’autre ressent sans toutefois s’y confondre.
Intuition de ce qui se passe dans l’autre, sans toutefois oublier que l’on est soi.
Perception du monde subjectif d’autrui.

Il y a plusieurs niveaux d’empathie :
- L’empathie cognitive. (quels échos vont avoir mes propos dans la tête de mes élèves). Cette forme d’empathie peut aussi être mobilisée dans des relations perverses de manipulation…
- L’empathie émotionnelle : Dès lors que les corps sont en face à face, les émotions nous percutent.
Ces deux niveaux d’empathie sont en aller-retour, on ne peut les dissocier quand on est en face à face.

Expérimentation dans une école : Programme d’éducation à l’empathie.
Public de 450 élèves, touchés entre 2012-14
O. Zanna préconise au moins 12 à 24 séances par an. En dessous d’un certain seuil, il n’y aurait que peu d’effet sur les élèves :
Il s’agit de créer de manières régulière et répétée les conditions pédagogique de la mise en oeuvre collective des émotions.
Quatre conditions dans les propositions :
- Pratiquer ensemble.
- Observer autrui. L’apprentissage vicariant n’est possible que si les élèves sont volontaires à observer, et que l’on leur crée des conditions d’observation.
- Inverser les rôles. (Si je viens de faire et que j’observe… il y a une empreinte qui est impactée par l’observation)
- Parler des ressentis.

Références Omar Zanna :

-Le corps dans la relation aux autres.

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=3740

-Apprendre à vivre ensemble dans la classe.

http://www.dunod.com/sciences-sociales-humaines/action-sociale-et-medico-sociale/enfants-et-adolescents/apprendre-vivre-ensemble-en-classe

-Corps et climat scolaire.

http://www.revue-eps.com/fr/dossier-eps-n-83-corps-et-climat-scolaire_o-15384.html

Le corps se déchaine au delà des disciplines…

Petites listes de ressources EPI…

Nous savons que les premières ressources sont celles que vous expérimentez dans votre travail quotidien, au sein de vos établissements. Nous savons que des « outils » tout faits ne sont pas forcément fonctionnels, et qu’ils ne remplacent de toute façon en rien vos réflexions adaptées à vos publics.
Nous vous proposons cependant quelques liens vers des réflexions ou exemples de propositions d’EPI, produits par la Eduscol et/ou les sites académiques.
Il y a de l’EPS… mais pas que… un regard ouvert sur l’ensemble des propositions peut nourrir notre vision globale pour la dynamique de notre établissement ! Le corps se déchaîne et dépasse les frontières…
Eduscol :http://eduscol.education.fr/cid99750/epi.html

- La caricature : procédés, sens, résonances [Education musicale / Français / Arts plastiques]
- Les tours de grande hauteur dans la ville, une solution pour un développement durable [Arts plastiques/ Histoire et géorgraphie / Technologie]
- Rencontre sportive et scientifique autour de l’effort physique en demi-fond [Education physique et sportive / Sciences de la vie et de la Terre]
- Mon carnet d’entrainement personnalisé de demi-fond [Mathématiques / Education physique et sportive]
- Analyse d’un objet de la vie courante : le téléphone portable [Technologie / Sciences de la vie et de la Terre / Physique-chimie]
- À propos des sons [Physique-chimie / Education musicale]
- Comment survivre sur Mars ? [Physique-chimie / Sciences de la vie et de la Terre]
- L’homme face au risque d’inondation [Histoire et géographie / Sciences de la vie et de la Terre]
- Mers et océans [Physique-chimie / Histoire et géographie]
- Les instruments scientifiques pour se repérer dans le temps et l’espace [Physique-chimie / Mathématiques / Technologie]
- Des mots, des gestes, des sons pour raconter ton histoire [Éducation musicale / Français / Éducation physique et sportive]
- Le corps projectile : mouvement, force et énergie [Education physique et sportive / Physique-chimie]
- Fais bouger ta littérature [Français / Education physique et sportive]
- Réaliser des reportages radiophoniques « à chaud » sur un épisode de la période 1789-1848 [Histoire et géographie / Français]

Ressourc’ESS : le portail de l’économie sociale et solidaire

http://www.ressourcess.fr/ressources/?typeressource=1

Cahier péda :

http://www.cahiers-pedagogiques.com/No-528-Mettre-en-oeuvre-les-EPI-10364

Académie de Strasbourg :

http://www.ac-strasbourg.fr/pedagogie/college2016/enseignements-pratiques-interdisciplinaires/

Académie de Versailles :

http://reformeducollege.ac-versailles.fr/les-epi-ressources-produites-par-le-groupe-thematique-de-l-academie-de

Académie Aix Marseille Développement durable

https://www.pedagogie.ac-aix-marseille.fr/jcms/c_55733/accueil

Académie de Paris, site de partage :

https://storify.com/epipartage/epipartage

Académie de Dijon

http://langues.ac-dijon.fr/spip.php?article2569

Et une ressources EPS déjà proposée sur ce site par AMM :

http://www.ludovia.com/2015/09/le-freps-pedagogie-et-numerique-une-vision-de-linterdisciplinarite/

CR

 

Veille Péda EPS Janvier- Février 2016

Je vous propose un petit aperçu de quelques références, articles, sites, revues, ouvrages récents (ce début 2016), abordant des sujets liés à l’EPS.
A piocher, à faire commander dans vos établissements, selon vos centres d’intérêts et le temps de lecture disponible…

Différents thèmes sont abordés : Travaux de recherche, Corps et Climat scolaire, Evaluation, Milieux difficiles, Course d’orientation, demi-foond, vitesse-Relais, Jeux, et quelques références sur l’usage des nouvelles technologies.

Cliquez sur ce lien ! veille peda EPS jan fev 2016

Bonne lecture,

CR

Réaction et Réforme au collège

Le mot professeur est apparu dans la langue au XII ème siècle. Les enseignants d’EPS, avec le Capeps et  les certifiés de documentation (Capes créé en 1989), sont les professeurs les plus « jeunes » dans l’Education nationale du second degré. Leur statut et leur formation sont les moins en retard sur les besoins de l’institution. Ainsi, les enseignants d’EPS ont dans leur service un forfait de 3 heures pour enseigner autrement et leur formation en Staps, pluridisciplinaire et professionnalisante n’en font pas – quoi que certains disent, pensent ou fassent – des « professeurs de sport ». Ils sont -ou devraient être- des spécialistes du corps. Développement moteur, santé, citoyenneté, la palette de leur apport à la formation de l’élève est large. Lorsqu’ils se reconvertissent, ce ne sont pas leurs qualités sportives qui font apprécier les professeurs d’EPS, mais leur capacité à travailler en équipe et leur regard transversal.

Or c’est bien cette capacité à travailler en équipe qu’appelle la réforme du collège annoncée pour la rentrée 2016. Une réforme qui suscite actuellement de vives réactions, pour ne pas dire une violente réaction conservatrice.

Lire : Pour distinguer le vrai du faux voir aussi ici et

Des enseignants sont inquiets pour leurs horaires disciplinaires. Leur formation ne les a pas ouverts à l’accompagnement des élèves et, s’ils savent enseigner, ils savent moins faire apprendre. Ils estiment que les 20% de temps libérés  pour les enseignements pratiques interdisciplinaires sont une amputation de leurs horaires. Ils oublient que le gavage standard du programme annuel actuel ne répond pas à la nécessité de faire réussir tous les élèves, chacun à son meilleur rythme d’acquisition. Pour atteindre cet objectif de réussite, il faut faire du neuf, inventer, sortir de sa classe ou de son gymnase pour mettre en commun les besoins identifiés des élèves et les ressources pédagogiques de l’équipe enseignante. A partir d’une réflexion commune, il s’agit de construire une politique éducative d’établissement adéquate, propre à contourner l’échec actuel des enseignements uniformes pour tous, cloisonnés en disciplines, en heures et en années. L’enseignement intégré des sciences montre la voie : les spécialistes de plusieurs disciplines montent ensemble une séquence d’enseignement et conçoivent les situations d’apprentissage et les types d’évaluation appropriés.

Dans cette nouvelle configuration, l’enseignant d’EPS ne peut limiter son rôle à une programmation d’Apsa et un planning de répartition des installations. Le climat scolaire d’un établissement, essentiel pour favoriser ou non les apprentissages, relève de la responsabilité de tous.  Le travail de l’équipe EPS doit s’inscrire en synergie avec les autres enseignements dans un projet éducatif d’établissement en lien et en phase avec la Vie scolaire.

C’est bien à cette révolution des mentalités et des usages qu’appelle la réforme du collège. Le but est de  rendre la recherche du « bon » collège (pour « son » enfant ou pour « sa » mutation) sans objet grâce à un travail collectif, partagé et motivant, dans tous les collèges pour viser et atteindre le meilleur.

Pour cela, il ne faut pas refuser la réforme mais  exiger les conditions de son application. Le Sgen-CFDT s’y emploie.

Transformer le collège, de meilleures conditions de travail pour tous

Voeux

Il y a les vœux  de la ministre de l’Éducation Nationale, de l’enseignement supérieur et de la Recherche ici .

Najat Vallaud Belkacem souhaite  « élever le niveau de notre École, pour tous ». Elle annonce pour 2015, notamment, le chantier de la réforme du collège, une consultation sur le numérique éducatif et dévoilera dans l’année un  parcours d’éducation artistique et culturel pour les élèves. Elle souhaite également  lancer, avec la secrétaire d’État à l’enseignement supérieur, une concertation pour un plan national de vie étudiante.

Il y a les voeux, en chanson, des Faboulous Trobadors, qui introduisaient cet après-midi l’émission de Denis Cheissoux C02 mon amour « Sobriété heureuse en Ardèche avec Pierre Rabhi et voeux à volonté ». Nous les reprenons volontiers à notre compte pour vous les adresser en retour, souhaitant que 2015 porte haut, grâce à « l’empouvoirment » de chacun,  les valeurs de liberté, d’égalité et de solidarité.

Cadeau ! Le gai savoir au coeur des sciences et des arts

IMG_2704L’admiration est un sentiment qui réjouit et fait grandir à tout âge de la vie.

En cette période de fin d’année et de vacances scolaires, et pour faire le plein d’énergie, profitons des rencontres virtuelles que permettent les technologies modernes pour écouter cette personne remarquable : André de Peretti.

L’ayant rencontré dans les années 1980 à une formation du Crap Cahiers pédagogiques,  la rédactrice de ces lignes en retint  ce viatique  dans son métier d’enseignante : « donner plus de responsabilités aux élèves ». Plus  de trente ans plus tard, à 98 ans, l’homme transdisciplinaire, à la fois poète et scientifique, ingénieur et dramaturge, écrivain et professeur, parlementaire et diplomate, psychosociologue et « formateur de formateurs » est toujours aussi passionnant. Pour le voir et l’écouter, cliquer ici

Bonne fin d’année !

 

Le droit et le devoir de voter

Les chiffres de la participation aux élections professionnelles  progressent lentement de puis l’ouverture du scrutin qui sera clos le 4 décembre à 17heures.

Il est  encore temps, pour les différents personnels concernés d’exercer leur droit de vote et de choisir les valeurs qu’ils veulent voir défendues. Sinon, il faudra attendre 4 ans !

Pourquoi voter  ici et   ici.

Mais que font les syndicats  ?  ici ;-)

Le Sgen-CFDT, un syndicat en phase avec la réalité de nos pratiques dans les établissements. Lire la suite

Un an de prison pour avoir voulu assister à un match de volley-ball masculin

C’est la peine infligée à Ghoncheh Ghavami, jeune femme irano-britannique de 25 ans. Arrêtée à Téhéran après avoir voulu assister à un match de volley-ball masculin ( elle participait le 20 juin 2014 à un rassemblement de femmes voulant assister  à une rencontre de la Ligue mondiale de volley entre l’Italie et l’Iran, signale FranceTV info.), elle était accusée de « propagande contre le régime ». L’avocat de la jeune femme, espère une remise de peine, sa cliente n’ayant aucun antécédent judiciaire. Le verdict a été dénoncé comme « scandaleux » par plusieurs ONG dont Amnesty International. Londres s’est dit « préoccupé » (cf. le quotidien La Croix du 4 novembre 2014, page 6 voir aussi le site de Libération ).

Sans commentaire…