image1 image1 image1

Mobilisation : réunion interministérielle, poursuite des actions, rassemblement à Kourou

Sortant de la réunion interministérielle de ce lundi, organisée sur la situation en Guyane, le Premier Ministre a déclaré être prêt à sécuriser le milliard prévu. Et qualifié la revendication complémentaire de 1,5 milliard "d'irréaliste". Le Collectif a poursuivi ses travaux avec les Maires, pour mieux cerner et justifier cette demande. Établie au final en augmentation à plus de 2 milliards. 

Unité et solidarité sont toujours de mise, malgré le poids des conséquences du mouvement sur nombre de structures. 
L'UGTR a libéré l'entrée du Port (ce qui ne suffit pas à la reprise du travail sur le site), la FDSEA explique qu'elle a libéré l'accès de l'ASP pour permettre le  versement des aides dues 
à différents opérateurs.
Le Président de la CTG, dont les éléments actés du Pacte dit d'Avenir sont pour partie intégrés aux documents en discussion, demande des précisions sur l'acte juridique et financier qui fondera les décisions du Conseil des Ministres. Conclusion sera au Président de la République, qui a promis un Pacte il y a si longtemps...
Un grand rassemblement est prévu ce mardi à Kourou, "près du pas de tir de la fusée Ariane" comme le précise la presse, y compris étrangère.

Mouvement INTRA : ouverture du serveur prolongée jusqu'au 9 Avril

Information qui peut s'avérer utile.

En raison des mouvements sociaux, le serveur SIAM est ouvert jusqu'au 9 Avril.

Mobilisation : le Collectif Education en AG ce dimanche soir

Le STEG-UTG informe que la plate-forme Education sera en discussion en AG ce dimanche en fin de journée. Son objectif est de reprendre les demandes concrètes exprimées au cours de la mobilisation. Une plate-forme similaire concernant l'Université de Guyane est en cours de finalisation.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (plate forme éducation primaire et secondaire.pdf)plate forme éducation primaire et secondaire.pdf[ ]126 Ko

Mobilisation : refus de tout accord, durcissement des actions...

Ce dimanche, la Ministre à proposé au collectif Pou Lagwiyann Dekolé d’acter "un document d'urgence" pour "graver dans le marbre le travail engagé" et "entériner {ce] travail" car "le temps politique est court" du fait des échéances présidentielles à venir, document en 5 points : 

 

  1. plan d'urgence 
  2. "relevés de conclusions sectorielles" et "les points d’accords et les points de désaccords".
  3. projet de Pacte pour l’avenir de la Guyane qui a été proposé aux élus de Guyane et dont la finalisation "doit être discutée entre les élus et le gouvernement".
  4. élaboration d'un Plan de développement pour la Guyane portant des ambitions à long terme, qui devrait faire l’objet d’une "discussion tripartite entre l’Etat, les élus et la société civile".
  5. possibilité de saisine du gouvernement par le Congrès des élus de Guyane d’un "projet d’évolution statutaire ou institutionnel" auquel il sera répondu "conformément aux disposition de l’article 72.4 de la Constitution".

Le Collectif a refusé les propositions et le milliard avec, il en exige 2,5 et décidé de durcir le mouvement en attendant le prochain Conseil des Ministres. La Ministre de l'Outre-Mer a quitté la Guyane.

 

Le Président du MEDEF, tout en parlant de "suicide économique" met en avant la solidarité avec les Collectifs qui n'ont pas obtenu satisfaction. Sans documents diffusés, il semble que la santé et l'éducation en fassent partie. A noter : la FDSEA a signé un accord et rentré ses tracteurs, les Jeunes Agriculteurs n'ont pas bougé. 

En attache, des articles sur le sujet dont l'un de Serge Mam-Lam-Fouk Historien "éléments de compréhension de la situation guyanaise aujourd’hui", et un de C. Taubira. 

Mobilisation : samedi travaillé et surprise

La très longue journée de travail, poursuivie dans la nuit a permis au Collectif de prendre connaissance des propositions des Ministres (en attache, chiffrée à plus d'un milliards), les évaluer avec les représentants des Collectifs, puis reprendre des discussions à la Préfecture.

Pendant ce temps, la foule en soutien est toujours présente.  
Le Ministre de l'Intérieur a regagné Paris. Le départ de sa collègue à l'Outre-Mer est prévu ce dimanche.
Les propositions sont jugées largement insuffisantes mais des Collectifs sont plus satisfaits que d'autres... 
Lors des prises de parole, en fin de journée une demande surprise est formulée : une évolution du statut.
Qui ne manquera pas d'ajouter aux polémiques. 
Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (170401 Propositions Ministres.pdf)170401 Propositions Ministres.pdf[ ]4238 Ko
free joomla templatesjoomla templates

2018  Sgen-CFDT Guyane   mentions légales