Le calendrier de travail du Conseil Supérieur des Programmes

Le Sgen-CFDT considère que le desserrement du calendrier de travail permettra à la fois de prendre le temps de la formation et de la réflexion collective des équipes dans les écoles et établissements sur les nouvelles modalités de travail induites par des programmes fonctionnant par cycles, clairement articulés au socle commun, et dont une partie pourrait être choisie par les équipes elles même. Lire la suite

Décrets 50-581, 50-582, 50-583 : R.I.P

Ils étaient un peu comme ce petit vieux qui n’a plus toute sa tête mais qu’on écoute encore parce que, plus jeune, il nous avait bien accompagné, protégé, guidé.

Mais ils avaient oublié – ou on les avait empêchés – d’évoluer avec un monde qui change. Ils ne s’étaient pas rendu compte que les enseignants devaient se concerter pour mieux travailler ensemble.

Ils ne s’étaient pas rendu compte que des élèves déboussolés, perdus et inquiets dans un environnement économique incertain et sauvage peuplaient nos classes des quartiers difficiles.

Ils ne s’étaient pas rendu compte que les ordinateurs, portables, réseaux étaient entrés dans les habitudes des jeunes et des enseignants.

Ils ne s’étaient pas rendu compte que l’enseignant n’est plus dans une tour d’ivoire mais est en première ligne sur le champ de bataille de l’adolescence, de l’orientation, du monde du travail.

Ils ne s’étaient pas rendu compte non seulement des inégalités sociales et culturelles des élèves mais aussi des inégalités criantes de conditions d’exercice entre collègues.

Le Ministre a trouvé la quadrature du cercle entre les syndicats réformistes qui réclament depuis longtemps le toilettage de ces vieilleries et les organisations majoritaires dans l’Éducation nationale mais minoritaires dans la société qui avaient fait croire à la profession que ces même vieilleries étaient la plus sûre protection contre… contre quoi d’ailleurs ? Au prix de quelles contorsions d’ailleurs le SNES se vante d’avoir acquis en février ce qui était déjà proposé de la même façon en décembre ! Les collègues qui auraient pu bénéficier de pondération dans le cycle terminal dès 2014 attendront 2015, merci qui ?

Pour le Sgen CFDT , il était plus que temps de secouer enfin le carcan de ces décrets obsolètes.

Il était temps de reconnaître que l’enseignant n’est plus seul devant sa classe mais fait partie d’une équipe.

Il était temps de reconnaître le travail invisible de tous les collègues qui ne comptent pas leur temps pour la réussite de leurs élèves.

Il était temps de reconnaître qu’enseigner en éducation prioritaire mérite tout autant de considération qu’enseigner en Terminale.

Il était temps de reconnaître que l’enseignant vit dans une communauté constituée de partenaires : élèves, parents, collègues du Premier degré, COP…

Il était temps de reconnaître que la société est entrée dans l’école et que l’école doit prendre à bras-le-corps des thématiques nouvelles et essentielles : développement durable, numérique, vivre ensemble…

Le Ministre a franchi un pas qu’aucun de ses prédécesseurs n’avait réussi à franchir. Maintenant c’est sur lui et sur les syndicats que va peser la responsabilité de mettre en musique dans la rédaction des futurs nouveaux décrets ces évolutions nécessaires et intéressantes mais qui ne sont qu’un premier pas vers une vraie transformation du métier et de ses conditions d’exercice..

Julien DURUISSEAU

Le tract : « La refondation de l’école commence à atteindre le second degré… »

L’interview vidéo de Frédéric Sève : le décret de 1950 a vécu, vive le décret de 2014 !

Négociation métiers : le débat reprend…

Au jour le jour des différents groupes de travail 2014, les fiches du Sgen-CFDT seront mises en ligne :

Groupe de travail 6 – Second Degré (12 février 2014) – le tract

Groupe de travail 6 – MLDS (11 février 2014) – le tract

Groupe de Travail 7 – CPE (13 janvier 2014) – le tract

Groupe de Travail 8 – Chefs de Travaux (13 janvier 2014) – le tract

Groupe de Travail 9 – Personnels de Direction (23 janvier 2014) – le tract

Groupe de Travail 10 – Inspecteurs : IEN, IA-IPR (23 janvier 2014) – le tract

Groupe de Travail 11 – Personnels administratifs (28 janvier 2014) – le tract

Groupe de travail 12 – Personnels sociaux et de santé (3 février 2014) – le tract

Groupe de Travail 13 – Contractuels enseignants (22 janvier 2014) – le tract

Groupe de Travail 14 – Orientation (13 février 2014) – le tract

Groupe de Travail 15 – SEGPA (5 février 2014) – le tract

Bon à savoir : Le ministère vient de publier sur son site toutes les fiches « métiers »dans leurs dernières versions, bilan de tous les GT métiers qui se sont déjà déroulés.

Le millefeuille et l’éducation

Tribune co-signée par Maya Akkari, coordinatrice du pôle éducation, Fondation Terra Nova, Christian Chevalier, Secrétaire général du SE-Unsa, Laurent Escure, Secrétaire général de l’UNSA Éducation, Jean-Pierre Obin, Inspecteur général honoraire, et Frédéric Sève, Secrétaire général du SGEN-CFDT, et publiée par Libération le 11 février 2014.

Le Président de la République, lors de sa dernière conférence de presse, a manifesté sa volonté de simplifier le « millefeuille administratif » français, cet empilement et cet emboîtement de responsabilités entre pas moins de cinq types de collectivités. Le système éducatif est un bon exemple d’un émiettement voulu par le législateur de 1982 pour ne déplaire à aucun : aux communes les écoles, aux départements les collèges, aux régions les lycées et à l’Etat les universités ! Ce saupoudrage n’est gage ni d’efficacité ni d’économies comme le dénonce depuis longtemps la Cour des comptes. Il faut donc réduire le « millefeuille ». Oui, mais comment ? Lire la suite