La réforme du collège supprime des milliers de postes ? 

Faux !

Le Projet de loi de finances 2016 prévoit 3499 postes supplémentaires pour le Second degré, dont une part importante pour  le collège (4000 postes en 2 ans). Le calcul en octobre de DGH fictives sur la base unique des horaires règlementaires et leur comparaison avec les DGH de l’année précédente est fallacieux. Le calcul des moyens accordé aux académies n’est pas encore validé par le Comité technique ministériel de décembre …

2 réflexions au sujet de « La réforme du collège supprime des milliers de postes ?  »

  1. Le Sgen est-il au courant que chaque année des milliers de postes, s’ils sont annoncés et prévus, ne sont pas pourvus dans le secondaire général ? Plus de trois mille en 2015, plus de trois mille en 2016…

    • Il y a effectivement des postes aux concours non pourvus. Il y a aussi des postes demeurés vacants au mouvement. Ce phénomène s’explique par le manque d’attractivité du métier et de certaines zones géographiques où les postulants ne veulent pas êtres affectés. C’est ce que pointe aussi le Sgen-CFDT. Il n’en demeure pas moins que les postes ont été créés et mis au concours. La volonté politique est là mais c’est effectivement insuffisant.

      Cela s’explique aussi par une vision très élitiste du métier par les jurys en particulier pour les concours réservés où des contractuels expérimentés sont recalés mais employés ensuite comme contractuels dans leurs académies…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>