Top 6 de la semaine : ils (elles) ont dit… : « Beaucoup d’enseignants conçoivent aussi leur métier comme une profession libérale…

Patrick Ghrenassia, agrégé de philosophie, formateur en ESPé, sur la formation des enseignants : « Et même si on a augmenté la part des stages dans la formation, la formation théorique déconnectée du terrain domine » (Source VousNousIls)
Pour le Sgen-CFDT, enseigner est un métier qui s’apprend. À quand une vraie formation professionnelle des enseignants ?

Jean-Yves Langanay, enseignant, chef d’établissement, IA-IPR : « Beaucoup d’enseignants conçoivent aussi leur métier comme une profession libérale et ne supportent pas la hiérarchie de proximité. Encore faut-il en effet que cette hiérarchie soit intelligente. Le chef d’établissement aujourd’hui c’est d’abord un animateur. » (Source Café pédagogique)
Un partout, balle au centre. Et maintenant, au travail collectif !

Najat Vallaud-Belkacem : « Depuis 2012, beaucoup a été fait pour améliorer le système scolaire et du côté des enseignants, il leur a été demandé beaucoup. Sur le plan de la considération financière, le compte n’y est pas » (Source Le Parisien)
Une augmentation ça ne fait jamais de mal mais on sent bien que les élections approchent…

Tout Educ, interview d’Alain Juppé : « Après avoir confirmé qu’il augmenterait le salaire des enseignants du primaire de 10%, Alain Juppé propose d’alléger les effectifs et de « tendre vers la moyenne de l’OCDE qui est environ de 15 élèves pour un enseignant », au moins en maternelle et au CP. Pour financer cette mesure, il souhaite « alléger les heures d’enseignement dans l’enseignement secondaire » […]. Il compte aussi prendre sur les options. » (Source ToutEduc)
En fait, la solution pour le pouvoir d’achat, c’est le biennat !

Léa Viso, coordinatrice d’un réseau d’éducation prioritaire : «Nous essayons de construire ensemble des solutions pour nos élèves qui connaissent des difficultés, d’inventer les moyens pour que l’école devienne un lieu d’épanouissement. Et cela passe par des expérimentations.» (Source Le Parisien)
Encore une qui veut détruire l’École et la République !

Hubert Guillaud, au sujet de Joi Ito, patron du Media Lab du MIT : « Si le travail interdisciplinaire consiste à faire travailler ensemble des gens provenant de différentes disciplines, un projet antidisciplinaire n’est pas une somme d’un ensemble de disciplines. Pour lui, antidisciplinaire est ce qui n’entre pas dans un champ traditionnel, dans des méthodes définies. C’est l’espace qui est entre les disciplines. » (Source InternetActu.net)
On a trouvé le coupable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>